Fleur tu demeures
(Chris Conty)

contexte
 

Même si j'ai plissé tes pétales
Même si j'ai déchiré ton voile
Même si j'ai pénétré ton coeur
Sèche tes larmes petite soeur
Fleur tu demeures
Même si j'ai mouillé tes cils
Même si j'ai bu à ton pistil
J'aime me blottir dans ta fraîcheur
Me remplir de ta candeur
Fleur tu demeures

 

Même si tu montres tes épines
Même camouflée dans ton blue jean
Même si tu cherches à me faire peur
Si tu caches tes accroche-coeurs
Fleur tu demeures
Si tu cherches à t'enlaidir
Même si tu brides ton sourire
J'aime la lumière de tes humeurs
Tes colères, tes couleurs
Fleur tu demeures

                   
   

Fleur tu demeures
Même si je t'ai pressée d'éclore
Tu demeures
A mon coeur un joli bouton d'or
Tu demeures
Même si je t'ai déboutonnée
A jamais
La plus jolie fleur de mes pensées